Charles Juliet - Lambeaux: Extrait n°1

Aller en bas

Charles Juliet - Lambeaux: Extrait n°1

Message  Mathias le Sam 3 Juin - 17:54

Introduction

L’œuvre Lambeaux, de Charles Juliet, est écrite en 1995. Elle n’a pas de mouvement spécial et appartient au genre autobiographique.
Charles Juliet, né en 1934, connaît tout d’abord une enfance paysanne puis fera huit ans d’étude. Il abandonne ses études de médecines pour se consacrer à l’écriture. Il est l’auteur d’une trentaine de livres, dont L’Année de l’éveil, un récit sur sa vie d’enfance de troupe qui a été porté à l’écran.

Problématique: Spécificité de la journée

1 Journée particulière
Détachement de cet extrait: « Cette route, elle se confond avec tes rêves, tes désirs, tes aspirations » (…), du reste de la 1ère partie: sombre et tourmentée.
• Signe d‘espoir, de lumière et de joie: « La beauté de ce jour », « la lumière de ce dimanche », « la joie du savoir »
• Caractère exceptionnel de la journée

1.1 Rupture avec le quotidien

Tout est différent (lexique):
> Vision du monde : « En ce jour tu es autre, et elles aussi sont autres », « la nature elle aussi te paraît différente »
> Comportement des jeunes filles: L’héroïne fait « partager [son] émotion », « elle n’a jamais autant parlé »

1.2 Exacerbation (puissance) des sensations face à la nouveauté

Emploi d‘expressions à valeur hyperbolique: « immensité bleue », « insuffle pareil joie », « joie intense », « affection passionnée »

==> Ce moment est comme une échappée espérée, mais inattendue, les sortant de leurs activités mornes et répétitives.

1.3 Véritable partage proche de la communion

Lien très fort qui les soude/lien de quasi adoration:
> Changement du « tu » dominant toute l’œuvre au « vous »: « Ce que vous vous dites... vous vous n’auriez pu…si vous étiez »
> Emploi du lexique: « leur fait partager ton émotion », « sœurs assises devant toi », « visages levés et tendus », « laissé entrevoir »

==> La jeune femme se livre plus librement que jamais.


CL: Atmosphère unique et relations familiales particulières:
Miracle = liberté, joie, communion intense.

2 Emotions de la jeune fille
2.1 Evolution de l‘émotion de l‘héroïne
2.1.1 Sa vision du monde

Monde => Sorte de métaphore, de reflet de son désir d‘évasion: « elle se confond avec tes rêves, tes désirs, tes aspirations »
> Oxymore => Caractère passionné de l‘héroïne: « douce brûlure »
> Accumulation d‘actions (infinitifs) en parataxe (juxtaposition) => Bouillement intérieur
> Opposition entre: Réalité vécue --> « étau de la famille » « ennui du village, des hivers » «souffrance »
Rêve --> „un jour, partir, t’arracher » « marcher, marcher, aller à la rencontre du monde… d’êtres clairs et aimants…vie délivrée »

==> Son exaltation est associée à son envie, besoin profond de découvrir le monde.

2.1.2 Désir de faire partager son émotion

Description simple du paysage => Plaisir de se trouver au cœur de la nature:
> Énumération de bas (villages et alentours) en haut (montagnes et ciel)
> Énumération du plus proche au plus loin

==> Curiosité certaine: description d‘un monde déjà connu, mais jamais observé calmement, simplement.

2.1.3 Achèvement de la „griserie“

Fin de l‘ivresse, état euphorique de la jeune femme => venue du crépuscule: …
> Sorte d‘apaisement: « vous mangez en silence… restez étendues à rêver » « En toi, une grande paix »
> Intensité des émotions: « joie intense et grave », « douce brûlure de cette affection passionnée »

2.2 Exaltation de l‘héroïne => domaine du sacré, du mystique

Description simple du paysage avec une connotation religieuse: « radieuse lumière qui inonde chaque chose, répand la vie, et… vous insuffle pareille joie »
> Vocabulaire biblique => sorte de comportement contemplatif, d‘adoration des 3 sœurs: « Leurs visages levés et tendus. Leurs regards étonnés et avides. »
> Personnages bibliques: « les malheurs de Job, les cris de douleurs de Jérémie, Les visions d’Ezéchiel, l’âme tendre et violente d’Osée » « celui qui disait les choses… couverts de crachats… clouer sur une croix » (Jésus-Christ)
> Lexique de la prière => apaisement: « grande paix », « joie intense »

==> Lexique lié à la lecture récente (supposée) de la Bible + caractère exceptionnel de la journée --> Miracle.



Conclusion

Episode à part dans l’œuvre :
> moment de « trêve », pause ou règne des sentiments de bonheur, de liberté
> intensité immense d’où la présence d’hyperboles et peut-être de la religion

==> L’héroïne connaît une plénitude inconnue jusque là puisqu’ elle se montre telle qu’elle est

avatar
Mathias

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 07/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum